Tramway : Ze riteurne

Publié le par Objectif Sud

Samedi 24 Novembre 2007, Place Masséna, 10h30 : Il aura fallu plus de 50 ans pour abandonner puis réhabiliter Lou Trambalan, transport en commun révolutionnaire en 1900 et bizarrement super tendance aujourd'hui. Un détachement d'éclaireurs de notre équipe a donc bravé la foule pour assister à l'inauguration de notre nouveau Tram, vu que nous avions loupé la précédente, il y a 107 ans !

La journée avait commencé bizarrement : la pluie et le vent étaient de la partie, quant aux travaux, on se posait des questions sur les finitions ... mais bon, comme dit Boris : tramway pluvieux, tramway heureux !

benvengut.jpg
Rendez-vous était donc pris Place Masséna à 10h pour ne pas louper l'Evènement. L'humeur était bonne enfant, la foule moins dense que prévue et les groupes folkloriques de la région plus "danse" que le public niçois.

danse.jpg

Le décor planté, le public massé et l'Acteur fin prêt, la pièce pouvait donc débuter. A 11h10 précise, lou trambalan, tout neuf, tout beau (enfin, tout gris quoi !) a poétiquement et symboliquement crevé un grand écran de papier représentant en noir et blanc le bas de l'avenue Jean Médecin où circulait un tram ancien, le tout dans une débauche de confettis et sous l'ovation du public.

Le Tram est mort, vive le Tram !

inauguration.jpg
S'ensuivirent des discours politiques autosatisfaisants (c'est bien normal). Un intérêt cependant : lorsque Jacques Peyrat, a remercié le Président du Conseil Général, celui-là même qui voudrait bien que Peyrat redevienne Maire au foyer !  (j'assure aussi les mariages et les communions !)

Quelques raffraichissements plus tard, le Tram 2007 pouvait commencer (à 14h) à onduler le long de son parcours avec ses premiers voyageurs !
Et pour être tout à fait complets, et parce que nous sommes impartiaux, nous devons aussi citer ceux qui, dans la foule n'étaient pas contents : les étudiants niçois dont la banderole a nargué les "officiels" et les commerçants qui ont souffert de la longueur des travaux.

contestation.jpg
Samedi 24 Novembre 2007, Place Masséna, 10h30 : nos reporteurs de l'extrême pourront dire à leur petits enfants : Nous y étions !  Bravant les éléments, nos visages fiers et poupins montrent à quel point nous sommes heureux que Nice renoue avec lou trame ... car rien ne se perd, rien ne se crée, et le Tram nous transporte.


Pour Objectif Sud : Bobo et Stef

Publié dans Vie niçoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
c'est sûr à mon prochain retour sur Nissabella je l'éssaierai!
mais dis moi, "lou Tram" il dessert quels quartiers? quelles directions? est il plus rapide que les bus?
salut, de la part d'un Niçois exilé!
Répondre
O
Je posterai un article, ce soir sur mes premières impressions ...
C
Je te remercie et je suis très flattée que tu ais mis mon lien sur ton blog. A très bientôt ami Niçois.
Répondre
O
C'est normal, j'aime bien tes posts : ils sont clairs, sensés, ouverts, ... la classe quoi !
L
Bon reportage, seul critique pas de photo du buffet!!!!!
Répondre
O
C'est normal : le buffet, c'est pas pour les lâcheurs !! Et pour un type qui s'est pété le bide tout le we à Aubagne, je trouve la remarque risible ...
S
Je n'ai pas eu le courage d'aller le matin à l'inauguration place Massena. Bravo pour ce petit reportage sur les évènements marquants de cette matinée. Quant à moi, j'ai voulu me prendre un bain de foule l'après-midi, en essayant le nouveau joujou niçois. Esprit très bon enfant dans les rams, ça faisait plaisir à voir... Par contre je n'ai pas vraiment pu apprécier le paysage vue l'abondance dans le tram et la buée aux fenêtres. Petit reproche également, la vitesse très lente de déplacement du tram... bon c'est vrai c'est pas le tgv non plus ;)
Répondre
S
Superbe reportage, je n'étais pas à l'inauguration en matinée, mais en lisant ton article, c'est comme-ci j'y étais. Sinon l'après-midi, j'ai voulu être là pour profiter du bain de foule dans les rames du tram... Ambiance très bon enfant et très conviviale... Honnetement, on ne voyais pas grand chose par les fenêtres embrumées. Pas très rapide à mon gôut, il faut dire qu'il y avait beaucoup de monde à chaque station donc c'etait assez long...
Répondre