Resto Nice : Brasserie de l'Union

Publié le par Objectif Sud

Si vous poussez la porte de la Brasserie de l'Union c'est que vous avez décidé de suivre le Lapin Blanc et que vous êtes déjà en train de tomber dans son terrier ... restez calme, comme dit la Chenille, vous allez voir, ça va bien se passer !

Votre première rencontre sera avec le comptoir anti-sismique (oui, il y a tellement de pilliers qu'il n'est pas prêt de s'effondrer). Ne vous découragez pas, poursuivez vers l'intérieur, car  vous viendrez pour le restaurant. La salle est grande, agréable, correcte mais sans plus. En revanche, demandez à vous attabler à l'extérieur ! Et là, ça y est, vous y êtes ... comme Alice une fois rétrécie, vous prenez la mesure de l'événement : vous avez quitté le quartier, la route, le bruit, l'agitation ; vous êtes dans un cabanon. Vous vous installez sur la terrasse, les canisses vous protègent du soleil et vous respirez au milieu de la végétation ... aahhhhhhh !!  vous êtes bien !

Oh !  le décor n'est pas luxueux mais c'est ce qui fait son charme ! Ces murs ont vécu, vous imaginez déjà les énormes tablées qui vous ont précédées. C'est l'été, vous vous accordez ce moment de détente et franchement, vous ne le regrettez pas. Tiens, le jardin se poursuit par là et le boulodrôme n'attend que les amateurs ... vous avez faim, le spectacle peut commencer.

- "Bonjour", fait le serveur en vous tendant la carte
- "Bonjour", faites-vous avec un sourire aux lèvres, "Nous allons prendre la daube, les raviolis de la Mémé et des gnocchis aux giroles"

Car le secret bien gardé de la Brasserie de l'Union, c'est sa cuisine ! Oubliez les restos qui en font trop et man-gez ! tout simplement. Ici, pas de tralala, point de chichis : la présentation est rustique et les saveurs sont un festival. Tout est bon ! C'est une cuisine artisanale au sens noble du terme : goûteuse et copieuse.
Alors si vous cherchez un resto pour (bien) déjeuner à midi, si vous voulez découvrir ou faire découvrir la cuisine d'acqui, courrez à la Brasserie de l'Union.

Et puis, comme un signe, au café, un grillon long comme mon index est monté sur mon épaule ... c'est peut-être pas le paradis mais on s'en approche ...

Brasserie de l'Union
rue Michelet (proche Borriglione)

Pour Objectif Sud : CF - DD - SF

bar-union.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
c'est une des très bonnes tables de Nice, une cuisine familiale succulente, les gnocchis sont à tomber raide (de plaisir!. je trouve sympa la présentation des plats à l'italienne : on commande quelques raviolis, gnocchis ou de la daube et chacun goute à tous les plats ... ce n'est pas dans mon quartier, mais j'y invite régulièrement clients et amis.
et surtout ne vous arrêtez pas à la façade, ça ne paye pas de mine mais la terrasse est très agréable quand il fait beau, c'est-à-dire tous les jours de l'année à Nice.
bon appétit à tous et à toutes !
Répondre
O
L'équipe a changé il y a quelques semaines et je n'y suis pas retourné depuis, mais on ne change pas une formule qui gagne hein ?alors j'y retournerai pour vous donner mes impressions ...... j'en salive déjà !
R
et bien si je m'écoutais, je ferai tous les kilomètres qui me séparent de cette brasserie pour aller faire connaissance avec ce grillon...
Répondre
O
Si tu viens, je t'y emmène ...
C
Ah, tu me donnes faim là, ça tombe mal je sors juste de table! Merci à toi pour cette si jolie invitation gustative.
Répondre
O
Salut cocostar, c'est marrant ça, dès que je poste un article à conotation culinaire, je sens vos commentaires frétiller !  je suis à deux doigts de vous proposer quelques recettes ... allez, je garde l'idée et dans quelques jours, je me lance ! Ne loupe pas l'article de dimanche, nous allons tous saliver ensemble ...
T
Le jour où je vais à Nice, j'essaierai d'y aller faire un tour, bonne soirée !
Répondre
D
Tu me fais saliver.
Répondre
O
Alors si tu y vas, tu vas te régaler ...