Mieux que la télé

Publié le par Objectif Sud

feu.jpg

Chers blogueurs, je jure que nous n'avons pas forcé cet enfant  à prendre la pose !

L'autre jour, en plein repas de famille, nous avons retrouvé le minus en séance de méditation transcendentale devant la cheminée. Inutile de dire qu'en temps normal, il perfectionne sa culture du monde de l'animation ; en clair, il bouffe des dessins animés comme les gamins de son âge.

Là, fasciné par la danse des flammes orangées, il fixait l'âtre comme si le Père Noël devait (encore) en sortir.

 

[attention, je passe en mode : vieux qui raconte sa guerre, ça va être terrible !]
Et bien figurez-vous qu'à son âge, je faisais exactement pareil ; j'ai toujours été subjugué par les flammes ! A tel point que pendant longtemps j'ai hésité à être pyromane ... ou pompier. Je m'imaginais que des animaux fabuleux se formaient dans les flammes pour disparaitre aussitôt ; que des paysages se créaient rien que pour moi et parfois, que mon simple regard pouvait maîtriser la danse gracieuse du brasier.
Remarquez, c'était pareil avec les nuages dans le ciel quand j'étais couché dans l'herbe. Oui, je sais, j'avais beaucoup de pouvoir en ce temps là ! Mon fils, lui, ouvre les portails automatiques avec ses "pouvoirs de Spiderman" ... oui, je sais ce que vous vous dites : ils sont grands bêtes de pères en fils dans cette famille ! et c'est vrai, ma Mamie l'a toujours dit.
 
 
 
Et pour finir cet article de pur style "nos enfants ont du talent", il me revient également ce dialogue surréaliste entre une grande soeur attendrie et son frère :
- Tu sais que t'es beau toi !
- Oui, mais c'est pas important ça !
- Ah bon ? et c'est quoi qui est important ?
- D'être musclé !


Je pense que ça s'appelle une mini-fracture transgénérationnelle !i_bug_fck

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Héhé vous allez pas le croire mais moi aussi petite je passais du temps à regarder les flammes.... bon on a jamais eu de cheminée à la maison mais pendant que mon père faisait brûler des herbes dans le potager je prennais la même pose et je regardais les flammes danser. Et je suis désolée de vous le dire mais j'avais autant de pouvoirs que tous les enfants ;-)
J'adore les mots d'enfants et je dois dire que la réplique est sympa, après tout pour pouvoir avoir plein de pouvoirs il faut aussi être musclé ;-)
Bonne semaine
Répondre
D
Excellent, excellent
Répondre
L
"When I was a child, I was a Jedi" (Dyonisos)

Sinon, ce que j'aimais dans la contemplation de la cheminée c'est la chaleur dégagée et le fait que, quand on se retournait, le côté auparavant exposé avait tout froid.
Répondre
O
"mon dos, ma peau, se transformaient ... en py-ro-gra-vureeee"C'est un peu le principe du barbecue quoi !
R
moi, j'avais pas de cheminée chez moi, mais j'aime beaucoup, chez les autre ! quand aux nuages, c'est encore un régale d'maginer des animaus et des visages dans leurs formes... bon w-e !
Répondre