Les bassins d'irrigation

Publié le par Objectif Sud

Pluie, vent, neige, verglas, pendant que le nord de la Loire peine à sortir de l'hiver, l'extrême sud-est entame l'été sans vergogne. Mais qu'on ne  se méprenne pas : il pleut autant sur la Côte d'Azur qu'en Bretagne (si si), c'est juste la taille des gouttes qui change !, L'avantage c'est qu'il ne pleut pas souvent. L'inconvénient, c'est que les sols ont du mal à absorber le déluge. Se pose donc la question du stockage de l'eau nécessaire pour les cultures.

En effet, autour de Nice, les cultures maraîchères et de fleurs sont de grandes consommatrices d'eau, même si celles-ci se réduisent petit à petit. Le stockage de l'eau de pluie est donc assuré par des bassins ronds en pierre (ou en béton) qui font partie du paysage de la région, au même titre que les oliviers, les pins ou la mer. De taille très variable, ces bassins assurent l'irrigation et quelques menus plaisirs pour enfants en vacances.

Oui, quand l'été, la chaleur est écrasante, il convient de rester à l'ombre. Mais quand on dispose d'un bassin, la fraîcheur de son eau devient un délice. Certes, au début de l'été, si le bassin n'a pas été nettoyé, il arrive de nager au milieu des têtards … mais ce n'est pas la petite bête qui va manger la grosse non ?

A certains endroits, vous serez donc bercés l'après-midi par les cigales qui cessent leurs crissements dès la disparition du soleil … au moment où les grenouilles commencent leur parade amoureuse …


Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les Alpes Maritimes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
non seulement on peine à sortir de l'hiver, mais en plus, j'ai la drôle d'impression qu'il est en train de revenir ! une horreur !
ils sont impressionnants ces deux bassins sur le mur de pierre, on dirait que le mur va casser sous leur poids !
Répondre
O

nan nan, ça tient bien ! ... j'espère !