Jardins des Arènes de Cimiez

Publié le par Objectif Sud

Pris d'assault (et c'est peu dire) pendant le festival de Jazz de Nice, les jardins des Arènes de Cimiez sont un hâvre de paix le reste du temps.

Mais reprenons les choses dans l'ordre : Cimiez abritait déjà nos ancêtres les Ligures il y a plus de 3000 ans. Dix siècles plus tard, les romains firent du site le chef lieu de la province des Alpes Maritimes (d'où le nom ...). On vous reparlera d'Auguste ! un grand moment ...

Cimiez (Cemenelum), que traverse la Voie Romaine (d'Italie à l'Espagne) se développa pour devenir une ville  de 20.000 âmes avec ses habitations, ses thermes, ses arènes, ses commerces ...

Aujourd'hui, les arènes sont en grande partie détruites mais quelques arcades sont encore apparentes. Les soirs de concert, l'ambiance est très particulière dans cette enceinte ! et le fait d'utiliser ce cadre pour une manifestation populaire perpétue la vie et l'histoire du lieu.
A quelques pas des arènes, les ruines des thermes et des commerces sont une leçon d'histoire antique en plein air. Le jour de notre visite, des écoliers pique-niquaient dans l'herbe !)

Juste au dessus des jardins, le Monastère et l'église de Cimiez (plus récents) que nous visiterons aussi.

En attendant, profitons de cette belle journée pour déambuler dans l'oliveraie. C'est beau un olivier : fort, enraciné et puissant mais sec et torturé comme un vieux maraîcher !

Si vous venez à Nice, goûtez les petites olives niçoises : noires et un peu acide ... quel régal !




jardins.jpg

ar--nes.jpg

Publié dans Parcs et jardins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article