C'est la luuuutte finaaaale !

Publié le par Objectif Sud

Image Hosted by ImageShack.us
Le syndicalisme est-il soluble dans le Sarkozysme ? La foule massée hier dans les rues de la France entière semblait vouloir dire le contraire. A Nice, hier matin, des jeunes (voir photo), des moins jeunes, des soixante-huitards, des futurs leaders et des anciens combattants, la mèche au vent et la revendication au poing ont battu le pavé (pendant que d'autres surfaient la poudreuse) pour réclamer plus ! Encore plus et toujours plus.

Alors de deux choses l'une :
1) soit les fonctionnaires ne sont jamais contents (voir photo) et manifestent uniquement pour bloquer le tramway ("j'vous jure ma brave dame, il ne fonctionnera jamais ce tramway ! pourquoi il avance pas, hein, dites ? ..."   "Ben, c'est parce que c'est la grêve"  "la grêve, hé ! la grêve de quoi ? Y'a bien qu'les faignants pour faire grêve !).
2) soit les loyers augmentent de 2% par an, les légumes de 60% depuis 5 ans et des petites choses sans importance aussi (le téléphone, l'electricité, l'essence ...) et les salaires de 0.5% par an (les bonnes années).

Alors des fois, il faut clairement exprimer ses choix ! 
- Si je suis d'accord pour dénigrer les profs grévistes et les écoles qui ne peuvent accueillir mes gosses, je ne  dois pas exiger que ces mêmes profs organisent des classes vertes et je m'arrange pour être à l'heure à la sortie des classes.
- Si je râle parce qu'il n'y a pas assez de personnel pour me recevoir au guichet d'une administration, je soutiens (même moralement) ceux qui font grêve contre les réductions d'effectifs.

En revanche : Si je souhaite que l'Etat soit économiquement non-interventionniste, j'accepte la remise en cause du modèle de la protection sociale en France, j'accepte que mon médecin ne me prescrive plus que de l'ibuprofène quand j'ai la grippe, j'accepte que notre pays ne soit plus un pays égalitaire mais une zone où la loi du plus fort (donc du plus riche) règne, j'accepte que la Bourse me ruine en une nuit, j'accepte que l'Etat n'assume QUE ses fonctions régaliennes (l'ordre et les finances) ...

Ou alors : on permet simplement à tous de vivre décemment ...
Pour l'instant : ON N'EST PAS CONTENT (voir photo)





(si avec ça j'ai pas un commentaire de Popa, moi, j'rends ma carte !)

Publié dans Vie niçoise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bool 27/01/2008 09:45

On est pas contents.... mais serons-nous entendus ?...

Bisous et bon dimanche,
Bool

Objectif Sud 27/01/2008 11:14

euh ... franchement ? non !mais on garde le moral !

le Croco 26/01/2008 20:46

On à les mêmes ici, très forts pour se plaindre de leur côté, mais révoltés s'ils doivent marcher pour aller bosser à cause des "fainéants" de la RATP.

Objectif Sud 26/01/2008 21:09

Oui, il faut être cohérent ! Je n'ai rien contre les libéraux, mais quand on fait des choix, il faut en assumer les conséquences.

POPA 25/01/2008 09:29

Tous ces syndicats sont "manifestement " habilités à se compromettre avec ce gouvernement ultra libéral, avec à sa tête un despote bien en place dans sa ploutocratie baignée d'autoritarisme et d'absolutisme vaticanesque.
Que de mots pour définir un "pauvre petit con"!

Il n'en demeure pas moins que ces syndicats, pour en revenir à des considérations bassement matérielles, ont tout simplement avalisé la suppression des fameuses lois de 1905 instaurant les journées comptables attribuées aux postes comptables maniant des fonds.
Non seulement on rame en matière de primes,mais, en plus, on nous sucre des congés.
Il en découle que l'on va travailler plus pour gagner moins...
Quelle honte et quelle haïssable trahison!
Je reste convaincu, certainement à tort, que toutes les organisations syndicales, du moins les + importantes, étaient au courant de ce vil chapardage mesquin des journées comptables.

Pour ce qui est des collègues, je suis de + en + désabusé, aigri, dépité et dégoûté par leur attitude mollassonne, hébétée, genre: vaches ahuries regardant passer les trains et ruminant leur condition à mots couverts, ne voulant pas se déjuger sur leur dernier vote lilliputien.
J'en connais même, syndicalistes actifs, avec fauteuil de fortune au Bureau syndical, ne pas être présents au travail le jour de grève, mais, qui ont posé une journée de congé!!!

Bon, il est maintenant trop tard pour moi pour prendre la bannière noire frappée du A cerclé, des Ravachol ,Brassens en passant par Céline et Choron.

Terminé le petit 1/4 d'heure du pov con soixante huitard revanchard.

L'inactive de plus de 60 ans s'en fiche complètement, elle a sa grasse retraite qui est frappée d'immobilité chronique.

Bientôt au lit me dit Mémée, demain tu vas défiler...

LOL quand même...

Je suis évidemment allé à la manif, on ne peut que très difficilement contrarier ses pulsions naturelles !
J'étais en présence d'un futur révolutionnaire de 5 ans élevé dans une mouvance "sectaire de gauche",convaincu de la justesse de la lutte, d'une jeune fonctionnaire élevée dans le même bain, revendicative à souhait et donc de Mémée venue en tant que sage.
La famille type, quoi!

Pour encourager les fonctionnaires:

Déclaration de Sir Woerth, dit "langue d'acajou":
Concernant le statut de la fonction publique, "nous appellerons avant l'été, avec André Santini (secrétaire d'Etat à la Fonction publique ndlr) à une rencontre avec les organisations syndicales pour qu'on discute de l'évolution du statut" qui "n'est pas définitivement gravé dans le marbre", a-t-il souligné.

Il a aussi rappelé qu'une "réforme d'ensemble de la fonction publique" serait engagée "dès le printemps" sur la base d'un livre blanc réalisé à la suite d'une consultation nationale ouverte au mois d'octobre.

A l'autre abruti d ATTALI !

Fermez le ban...

Objectif Sud 25/01/2008 18:22

... je crois qu'il l'a un peu mauvaise le Popa ! J'ai pas compris tous les mots mais je suis d'accord !